9 articles avec expresion

¿Indicativo o subjuntivo?

Publié le par Monsieur Mocq

Voici une fiche de révisions sur le groupe verbal. Vous allez le voir, l’emploi est généralement le même qu’en français, sauf petites exceptions qui font toute la différence, et qu’il ne faut pas oublier le jour du bac…

Espagnol - Bac toutes séries

Emploi des modes et des temps

Voici une fiche de révisions sur le groupe verbal. Vous allez le voir, l’emploi est généralement le même qu’en français, sauf petites exceptions qui font toute la différence, et qu’il ne faut pas oublier le jour du bac…

L’indicatif (indicativo)

-          le présent (presente) : en dehors du présent de narration, il peut remplacer d’autres temps comme le futur ou des temps du passé pour donner plus de vivacité à l’expression (casí llegas tarde, tu as failli arriver en retard)
-          l’imparfait (pretérito imperfecto) : même sens et même emploi qu’en français
-          le passé simple (pretérito perfecto) : employé quand il s’agit d’une action accomplie à un moment déterminé du passé, dans une période de temps complètement écoulée.

A noter : le passé composé français se traduira souvent par le pretérito espagnol (tomé un café para desayunar, j’ai pris un café au petit-déjeuner)

-          le passé-composé : il ne s’emploie que (1) dans le cas d’une action accomplie à un moment indéterminé ou (2) quand il s’agit d’une action dont les conséquences durent encore (il a beaucoup vieilli, ha envejecido mucho)
-          le passé antérieur : il n’est que très rarement employé, car souvent remplacé par le passé simple après luego que, en cuanto (dès que), apenas, no bien (à peine), etc.
-          le plus-que-parfait (plusquamperfecto) : L’espagnol ne l’utilise que pour exprimer une action antérieure à une autre également exprimée. A noter : Il est lui aussi très souvent remplacé par le passé-simple.
-          Le futur (futuro) : le futur s’emploie (1) dans la subordonnée quand elle est interrogative ou négative (sais-tu quand il viendra, ¿ sabes cuándo vendrá ?), (2) pour exprimer une idée de probabilité ou d’hypothèse (quelle heure peut-il être ?, ¿ qué hora será ?), (3) le futur prochain se construit avec les verbes ir a + infinitif (je vais bien bientôt partir, pronto me voy a ir) .

Le subjonctif (subjuntivo)

C’est le mode de la subordination, de la dépendance, de la possibilité et du doute. Le subjonctif français est traduit par le subjonctif espagnol après :
-          un verbe exprimant le désir (querer, desear), la crainte (temer, tener miedo), un ordre (mandar, ordenar, encargar), un conseil ou une recommandation (aconsejar, decir, escribir)
-          une expression impersonnelle marquant la nécessité (es necesario que, es imprescindible que) ou la convenance (sería mejor que, lo mejor es que)
-          aunque quand il indique une possibilité. Il traduit alors même si en français. Quand il exprime un fait certain, aunque s’utilise avec l’indicatif (bien que, quoique en français)
-          quizás, tal vez, acaso (peut-être)
-          une conjonction de temps ou de manière (cuando, luego que, mientras que, como, etc.) ou bien un pronom relatif (que, quien, el que, etc.) qui exprime l’idée du futur possible (je ferai ce que tu voudras, haré lo que quieras) style="">Le conditionnel (condicional) Le conditionnel français et le conditionnel espagnol s’emploient de la même manière. Le conditionnel présent français est traduit par le conditionnel espagnol.

L’un des cas le plus fréquents est celui où proposition principale au conditionnel est accompagnée d’une subordonnée commençant par si.
Le verbe de la subordonnée sera alors à l’imparfait du subjonctif. Ex : si vous le saviez, me le diriez-vous ? : si lo superia, me lo diría ?

L
e conditionnel passé est peu utilisé en espagnol. Il est souvent traduit par le plus-que-parfait du subjonctif en ra. Ex : On serait déjà arrivés si on était partis plus tôt, ya hubiéramos llegado si hubiéramos salido más pronto.

Publié dans Expresión

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>